Appli-jardin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - BIODYNAMIQUE

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, février 2 2012

BIO INDUSTRIELS OU DEMETER

Je reprends du facebook de Michel.Tarrier, le petit commentaire qui suit sur le bio industriel facon grande surface. Voila, en effet les bio industriels contre lesquels nous nous battons, commercialement s'entends, du moins pour l'instant car In Fine, lorsque nos produits ne se vendront plus parce que nous refusons à pratiquer ce genre de conduite agricole, et qu'en conséquence, nos légumes sont plus chers, cette guerre prendra fin et nous serons morts.

Non, pas d'inquiétude, le Localbiobag (le chaînon entre la ferme et le consommateur, l'unique intermédiaire, circuit court ) est associé une ferme qui pratique la biodynamie, justement à cause de ce genre de dérive du bio.
En ce qui nous concerne, il est vain de vouloir reproduire le shema de production actuel en changeant juste les intrants, si c'est pour reproduire les mêmes résultats : des légumes hybrides dénaturés qui n'ont aucun gout, des pratiques industriels incompatible avec un environnement durable, des circuits longs polluants, le non respect du travail agricole etc..etc..car voila ce qui arrive.

bioespagne.jpg

"Des fruits & légumes Bio chez Carrefour España !

J’ai acheté deux laitues « bio ». Même emballage, même origine, mais étiquette différente. Quand même !

L’origine ? Ici, bio ou pas, tout vient d’Almeria : agriculture hors-sol, hors saison. Hors raison. Agrobusiness sous plastique destiné à l’export international mais dont nous, locaux, on profite obligés !

J’ouvre mes laitues : pas mal de terre et… une limace endormie. Sans doute gavée par les biocides !
Putain, mais « ils » ont mis de la terre, les feuilles sont dégueulasses, pour la première fois depuis longtemps « il faut laver la laitue » ! Je rêve, est-ce un retour au potager de mes grands-parents… ?
Certainement pas car cette terre est mortelle et farcie de molécules chimiques. C’est la terre d’Almeria, tuée, achevée, synthétisée, empoisonnée par 50 ans d’agrochimie furieuse et incontrôlée.

Voilà, c’était du bio, un autre marché pour consommateurs lucides et sur le qui-vive !!

Entre l’immonde producteur fournisseur et le détaillant, il existe ainsi un atelier où des ouvriers sont employés à une tâche « bio » particulière : saupoudrer les légumes d’un peu de terre et ajouter 1 limace, 1 escargot ou 1 lombric, biodiversité moribonde qui garantit l’aspect bio !

C’est à cause de cette manipulation supplémentaire que c’est un peu plus cher ! Normal, faut pas se plaindre puisqu’on en a pour son argent ! T’as voulu du bio, t’en as !

Une enculade géante:"

le reste ici

dimanche, février 6 2011

MARAICHAGE EXTENSIF ET BIODYNAMIE

extrait de

"En 1924, Rudolf Steiner, fondateur de l’anthroposophie, posa les fondements de l’agriculture bio-dynamique, sous la forme de huit conférences prononcées au Domaine Koberwitz, près de Breslau en Silésie.

Rudolf Steiner a donné ce cours d’agriculture sur la demande de plusieurs agriculteurs inquiets d’observer la croissance de la dégénérescence des semences et de la baisse de la qualité des aliments produits : « Que faut-il faire pour stopper la baisse de la qualité des semences et de l’alimentation ? » En réponse à une question sur les maladies végétales, Rudolf Steiner expliqua qu’en réalité ce n’était pas en premier lieu la plante qui était malade mais l’environnement et particulièrement le sol, qui pouvait tomber malade. Il fallait donc chercher les causes des prétendues maladies des plantes dans l’état du sol et de l’environnement.

Ce « Cours aux agriculteurs », comme on le nomme habituellement, a été imprimé dés 1925, tout d’abord pour un cercle interne puis pour tous.

Citations de Rudolf Steiner :

« L’agriculture bio-dynamique est une agriculture assurant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux Hommes. Elle se base sur une profonde compréhension des lois du « vivant » acquise par une vision qualitative/globale de la nature. Elle considère que la nature est actuellement tellement dégradée qu’elle n’est plus capable de se guérir elle-même et qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes, des animaux et des Hommes grâce à des procédés « thérapeutiques ». »

« Seul peut émettre un jugement sur l’agriculture celui qui tire ce jugement du champ, de la forêt, des animaux qu’il élève ».

« L’idéal de l’agriculture bio-dynamique est l’organisme agricole avec la plus grande autonomie de production adaptée aux conditions locales et aux possibilités de travail locales. »
DEMETER.gif

mardi, mai 18 2010

LBB DU 18 MAI

1kg de pommes de terre, 500g de rhubarbe, 500g de fèves, 1 botte de carottes printanières, 1 botte de radis roses, 1 botte de poireaux , 1 barquette de fraise, 1 botte de persil plat.
LBBenvitrine.jpg

Mais avant d'en arrivé là.

A propos des poireaux justement. C'est votre dernière chance. après, ils vont monter. Ils ont déjà commencer d'ailleurs et ceux là sont déjà un peu fermes.
PoireauxduLBB.jpgtendus pour la poussée.
Je les passe donc à la vapeur avant de vous les apporter.
Poireauxvapeur.jpg

Le concept du LBB est 3en1, Bio pour la santé, local pour social et de saison pour le rapport avec la terre. Le LBB c'est un contact en prise direct avec un jardin.

vendredi, mai 7 2010

JARDIN A LA MODE LE 7 MAI 2010

Mai vendredi 7 Verseau Fleur Air Est Montante Blanc

Lire la suite...

mardi, mai 4 2010

JARDIN A LA MODE LE 4 MAI 2010

Mai mardi 4 SagAigle Fruit Feu Sud Montante Rouge
coach.png

Voila la poétique potagère du jour. Dans le grand calendrier de l'appli jardin, la nature se lie aux lettres pour exprimer le mystère qui enchante.

Les contributeurs qui s'ignorent sont là http://arithmomancie.exoteric.fr, http://fr.wikipedia.org, http://www.louisg.net/astronomie.htm

Lire la suite...

vendredi, avril 30 2010

JARDIN A LA MODE LE 30 AVRIL 2010

Le jeu de clefs du jour. Une livraison sous pluie battante s'annonce comme un signe d'eau bienvenue pour nos champs secs. Et nos chants gorgés trépignent d'impatience. Les légumes du jour sont les mêmes que ceux de mardi. La terre n'apporte pas toujours d'imprévue et laisse l'imagination prendre le relai. Faut il encore en avoir. Car elle aussi se cultive, et si il est donné à tous de pouvoir s'en servir, bien peu finalement n'ont la chance de le savoir.

merci à ces sites sur lequel je puise l'essentiel de mes arômes spirituels. La conscience potagère est affaire de calendrier et de correspondance. http://fr.wikipedia.org/
http://www.doctissimo.fr/
http://www.signe-zodiaque.com
http://www.astro-psychologie.com
http://www.fengshuizone.com

Lire la suite...

mardi, avril 27 2010

CALENDRIER MAGIQUE DU JARDIN A LA MODE 27 AVRIL 2010

L'appli jardin créateur du jardin à la mode, premier théâtre potager raconte une histoire ou se mêlent les influences croisées qui nous gouvernent. C'est un jeu de correspondances dont le légume est l'acteur principal et le jardinier le metteur en scène. Ce theatre est encore invisible, mais on peut entendre l'histoire du jour à la Belle Hortense, les jours de livraison de localbiobag

merci a ces sites qui m'ont fournis l'inspiration. http://www.signe-zodiaque.com/signe-belier.html
http://fr.wikipedia.org
http://www.tao-yin.com

Lire la suite...

jeudi, avril 15 2010

ORTIE

Au jardin biologique, la nature est sublimée et ces adventices sont autant d'auxiliaires de culture pour réussir à cultiver la terre sans la détruire. Évidement cela ne plait pas aux marchands de pesticides qui ont une autre conception du monde du vivant, puisqu'ils ne peuvent s'en servir que si il est mort. Non content d'avoir rendu inerte ou presque 97% des surfaces agricoles utiles, ils leur faut encore chercher à se maintenir pour que le vivant ne ressurgissent et ne leurs fassent perdre un peu de leur part de marché. Tout les moyens y passent : le plus efficace étant le lobbyisme auprès des autorités normalisatrices. Asservir les paysans, comme au moyenne age ne leur suffit pas. ils doivent éradiquer la résistance. Vous trouverez ici un article fort intéressant qui explique fort bien pourquoi il faut se battre contre ces gens.
http://www.bastamag.net/article987.html

ORTIE.jpg
Pour ne pas rester éloigner du jardin de l'appli, qui nourrit désormais mes fameuses pommes de terre chéries, je me renseigne désormais sur les bienfaits d'une préparation qui me sera utile pour les aider à résister au mildiou si d'aventure il venait à se manifester. Le purin d'ortie. Le nom ne concoure pas à donner de lui l'image bienfaitrice dont ces vertues sont pourtant gorgée. Il n'y a pas que pour les pommes de terre d'ailleurs que cette préparation est bénéfique, pour le jardinier aussi. Décoction de racines, feuilles en salade etc.. L'ortie est en phytothérapie un bastion et pour cause!

Lire la suite...

samedi, novembre 28 2009

UN MENSONGE DE L'AGRO-INDUSTRIE

extrait du livre : Le sol, la terre et les champs de Claude et lydia Bourguignon
ed : Sang de la terre

"Celle-ci affirme que l'agriculture industrielle est intensive, c'est faux, elle produit moins que les agricultures traditionnelles, c'est pourquoi son introduction a créer des famines dans les pays tropicaux. L'agriculture industrielle a une forte productivité du travail, c'est à dire que chaque agriculteur peut cultiver une grande surface, mais la production à l'hectare est faible car la monoculture et les engrais chimiques détruisent la fertilité des sols, provoque leur fatigue et ne permettent qu'une culture par an, contrairement à l'agriculture traditionnelle, qui grâce à l'association et à la rotation, peut faire jusqu'à trois culture par an. Affirmer que l'agriculture biologique affamerait l'humanité est un mensonge, c'est exactement l'inverse qui se passe. L'agriculture industrielle a déjà détruit 1 milliard d'hectares en un siècle et continue de détruire 10 millions d'hectare par an, par l'érosion et l'irrigation , elle a été incapable d'arrêter la famine et de développer un modèle durable."

Lire la suite...

vendredi, novembre 27 2009

BOIS RAMEAL FRAGMENTE

Le jardin de l'Appli jardin n'est encore qu'un amas de ronces qu'aucune activité humaine pendant au moins 1 décennie a rendu aussi touffus que les abords du chateau de la belle au bois dormant. De la à me prendre pour le prince charmant, il n'y a qu'un coup de coupe coupe! En tout cas comme je me dis souvent pour me donner du courage, c'est moins cher que Gymnase club et ça renforce! Que faire donc de ce bois ? la réponse est là, cet hiver le petit bois se transformera en BRF et ira dormir sur le sol.
Pourquoi?

Lire la suite...

mercredi, novembre 4 2009

TAUREAU TERRE RACINE

bulle.png
Encore des questions lunaires, pour appli jardinier en quête de Naturel.

Lire la suite...

vendredi, octobre 16 2009

BIODYNAMIQUE FORCEMENT

t_12.png On profitera de la lune décroissante pour faire les semis de tout ce qui ne doit pas monter en graine (épinards, salades, oignons) et faire les récoltes. On taillera les arbres et arbustes dont on désire diminuer la vigueur. Récolter ce que vous souhaitez conserver longtemps. On parle de lune descendante, la période ou chaque jour elle baisse vers l'horizon jusqu'à disparaître. On profitera de la lune descendante pour faire les semis des plantes dont on veut encourager la floraison et la production de racines ou de bulbes ainsi que leur récolte. Aux constellations de terre, (Taureau, Vierge et Capricorne) correspondent les plantes racines : ail, betterave, carotte, navet, échalote, oignon, radis, pomme de terre et les fleurs à bulbes . Source : http://lesbeauxjardins.com/ Je vais donc faire des semis d’épinard et récolter les dernières carottes, qui iront se conserver à la cave, dans du sable. Nous n’avons pas encore d’épinards au jardin de L’appli-jardin et c’est bien dommage, mais ça viendra très vite. L’épinard a des origines perses.