Lorsque les tuyaux d'Apple auront recrachés notre bébé, les propriétaires d'iphone, amoureux du jardinage pourront s'adonner aux joies que procure son "élévation". Faire pousser un légume ranime des sensations que ni le supermarché, ni le marché, pas plus que l'amap, ou directement le fermier ne peuvent reproduire. Ce n'est pas seulement la garantie de manger un produit vierge de pesticides et autres engrais chimiques. Ce n'est pas non plus, donner à sa langue et son palais, son œil, et son cerveau l'intelligence de saveurs subtiles voire nouvelles. Ce n'est pas uniquement la sensation de responsabilité en irriguant le tissus social local des bienfaits de la redistribution. C'est aussi sans rien enlever aux acquis précédents, une autre division du temps.