Appli-jardin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi, mars 22 2012

RAITA DE RADIS NOIRS

RADIS NOIRS
bouchon-purge-inox-316-l-5230-pmod1.jpg
(recopié de )Traditionnellement, c'est le jus (ou suc) de la racine, fraîchement pressé, qu'on emploie à des fins médicinales. Mais il existe aussi dans le commerce des extraits liquides, le plus souvent vendus en ampoules buvables. On trouve également des produits qui renferment, en plus du radis noir, des plantes comme l'artichaut, le chardon-Marie et le boldo. Ces dernières agissent aussi sur le système digestif, notamment sur le foie et la vésicule biliaire.

RAITA
Merci camille pour cette recette que je vais essayer ce WE

Ingrédients :

200 g de betterave crue ou radis noir ou carotte ou concombre

1-2 echalotes

1 pot de yaourt nature

1 c à s de jus de citron

1 c à c de sucre de canne

1 c à s de beurre clarifié

½ c à c de graines de moutarde noires
½ c à c de graines de cumin
Feuilles de coriandre
Sel & Poivre
Instructions :
-Râper finement la betterave crue (ou le radis noir ou carotte ou concombre) et ciseler les échalotes.
-Ajouter le yaourt + jus de citron + sucre + sel + poivre + coriandre fraiche ciselée.
-Tempérer les épices: chauffer le beurre clarifié puis jeter les graines de moutarde, dès qu'elles crépitent ajouter le cumin, stopper la cuisson dès que le cumin crépite et brunit.
-Verser les épices (ou tarka) sur le raïta et réserver au frais.

mercredi, mars 7 2012

L

Le localbiobag est de retour. Vous trouverez des nouvelles du jardin  :

Nous reprenons nos livraisons. N'hésitez pas à me faire savoir si vous avez été déçu par le dernier panier. Je ne manquerai pas de vous dédommager. En vous remerciant pour votre choix qui est aussi un acte solidaire, militant en faveur du développement d'une agriculture saine en Ile de France.

chourave.jpg PANIER 16€ Pommes de terre "ditta", carottes 'oranges', chou de Pontoise, salade batavia, topinambour, épinards.

jeudi, février 16 2012

LOCALBIOBAG CONTRE BIO BIDON

On ne peut pas produire du vrai bio en dessous d'un certain coût car dans les champs il faut payer plus de gens et il faut des gens qualifiés.
Faire du bio façon grande surface est un non sens écologique et social, quand ce n'est tout simplement pas une arnaque et il ne faut pas croire que les producteurs français sont à l'abris.

N__0012-10-FoodMiles.jpg Si l'agriculture conventionnelle qui se dit aujourd'hui raisonnée a remplacé l'agriculture traditionnelle, que les vrais agriculteurs bios pratiquent, ce n'est pas un hasard et l'esprit qui a conduit à la derive perdure voire se renforce. Ceux qui produisent des "molécules" dangereuses pour l'environnement savent aussi fabriquer des molécules "moins dangereuses", non rémanentes, invisibles aux controles si ils ne sont pas diligentés à temps et si ils sont à la pointe de la science. Tout le monde sait bien que les tricheurs et les voleurs jouent au chat et à la souris avec les législateurs, quand ceux ci ne sont pas tout simplement corrompus!. VOILA OU NOUS EN SOMMES.

Ceux qui nous ont bernés hier, continuent de la faire aujourd'hui, alors comment faire la différence.
C'EST POSSIBLE.
Pour du vrai bio, c'est un ouvrier à l'ha et il produira 1 tonne par mois, le coût en moyenne du kilo ne peut être inférieur à 3€ en circuit court (1 intermédiaire maximum entre le producteur et le consommateur). sinon c'est bidon ou non durable. Tous ceux qui vous promettent le contraire trichent forcément quelque part. Dumping social, fraude au label, défiscalisation de toutes sortes, on peut fouiller dans leurs poubelles si on a le temps.

Nous préférons le consacrer à défendre le travail de ceux qui respectent les règles, car le rapport de force doit être en leur faveur. C'est ce que le LOCALBIOBAG défend en tout cas.

vendredi, février 10 2012

LOCALBIOBAG LIVRAISON DE VENDREDI 10 FEVRIER

BagIllust2cropped_2_.jpg PANIER 16€ Pommes de terre "ditta", carottes 'oranges', chou blanc, salade batavia rouge, chou rouge, pois cassés verts.

dimanche, février 5 2012

DÉPRESSION AU DESSUS DU JARDIN...D'EDEN

J'ai parfois le sentiment que tout notre travail est vain.
Au lieu de se servir de la nature telle qu'elle est, en en préservant les richesses infinies et gratuites, une vague d'humanoïdes la détruit inexorablement tout en tentant de la remplacer, en même temps, mais à leur manière, avec ce présupposé que la précédente nature était imparfaite, et qu'il fallait l'améliorer. sous entendant peut être que ce qui était imparfait fut la gratuité..
Est ce pour maintenir et verrouiller un pouvoir occulte?. Comment en sont ils arrivés à une telle arrogance?

N__0012-2-Coq.jpg

On mange trop de viande, on en gaspille trop. On nourrit les cochons, les vaches en soja et maïs, alors que cela ne convient pas à l'animal, tel qu'il est constitué. Cela provoque une pollution par rejet de phosphore, de méthane. Pas de problème, on va créer un animal de laboratoire en modifiant ces gènes pour que cela ne se produise pas, puis on va fabriquer cet animal en série dans des usines.

Idem pour le saumon. pourquoi lui ? Il y a un marché très juteux, suffisamment pour que des subventions énormes soient accordées à des chercheurs pour parvenir à le faire grossir plus vite, en modifiant son ADN grace à celui d'une anguille. Il faut aussi rendre les poissons produits stériles et ensuite construire des usines à terre pour en fabriquer.

N__0012-7-OGM.jpg
Partout ou ce type de manipulation existent on trouvera ce mot : STÉRILE.

Car la dissémination, la barrière des espèces provoquera des réactions en chaîne, inconnues! Le danger est bien réel!
En vérité on connait déjà le résultat.

De la même manière que le cancer et le cortège des maladies modernes touchera bientôt toute la population, les mutations génétiques se multiplieront.

On se demande qui de la fiction ou de la réalité précède l'autre. On se demande qui a raison. Enfin quand je dis "on", je parle des gens qui se posent des questions car ils ont un vague sentiment que ceci n’amènera rien de bon pour eux.
Il y en a par contre qui ne s'en pose pas, aveuglés, obnubilés par un Graal qui réapparaît partout, suintant ici, affleurant là, en écho ailleurs...Pas la peine de le nom mé.

la suite

samedi, février 4 2012

DES NOUVELLES DE LA FERME

En direct de la ferme de cergy fournisseurs en légumes biodynamiques du LOCALBIOBAG Nouvelle_serre_de_plants__2_.JPG

Pendant cette vague de froid, toutes nos activités dans les champs et les serres sont arrêtées: La distribution des légumes est donc annulée ce lundi 06, mardi 07 et mercredi 08 Février. Il nous est en effet impossible de ramasser, préparer et laver des légumes par ce froid venteux. D'une extrême douceur sur une longue période, nous sommes passés à un temps sibérien. Même si cela parait un peu dérisoire, nous avons protégé les cultures du mieux possible. Mais beaucoup de plantes ne pourront s'adapter: les artichauts, les navets, radis et certaines salades qui étaient tous en pleine croissance depuis fin décembre, ne résistent pas à -10 , -12° au sol. Nous resèmerons ces plantes dès que possible. Le Printemps renaitra alors ...

jeudi, février 2 2012

BIO INDUSTRIELS OU DEMETER

Je reprends du facebook de Michel.Tarrier, le petit commentaire qui suit sur le bio industriel facon grande surface. Voila, en effet les bio industriels contre lesquels nous nous battons, commercialement s'entends, du moins pour l'instant car In Fine, lorsque nos produits ne se vendront plus parce que nous refusons à pratiquer ce genre de conduite agricole, et qu'en conséquence, nos légumes sont plus chers, cette guerre prendra fin et nous serons morts.

Non, pas d'inquiétude, le Localbiobag (le chaînon entre la ferme et le consommateur, l'unique intermédiaire, circuit court ) est associé une ferme qui pratique la biodynamie, justement à cause de ce genre de dérive du bio.
En ce qui nous concerne, il est vain de vouloir reproduire le shema de production actuel en changeant juste les intrants, si c'est pour reproduire les mêmes résultats : des légumes hybrides dénaturés qui n'ont aucun gout, des pratiques industriels incompatible avec un environnement durable, des circuits longs polluants, le non respect du travail agricole etc..etc..car voila ce qui arrive.

bioespagne.jpg

"Des fruits & légumes Bio chez Carrefour España !

J’ai acheté deux laitues « bio ». Même emballage, même origine, mais étiquette différente. Quand même !

L’origine ? Ici, bio ou pas, tout vient d’Almeria : agriculture hors-sol, hors saison. Hors raison. Agrobusiness sous plastique destiné à l’export international mais dont nous, locaux, on profite obligés !

J’ouvre mes laitues : pas mal de terre et… une limace endormie. Sans doute gavée par les biocides !
Putain, mais « ils » ont mis de la terre, les feuilles sont dégueulasses, pour la première fois depuis longtemps « il faut laver la laitue » ! Je rêve, est-ce un retour au potager de mes grands-parents… ?
Certainement pas car cette terre est mortelle et farcie de molécules chimiques. C’est la terre d’Almeria, tuée, achevée, synthétisée, empoisonnée par 50 ans d’agrochimie furieuse et incontrôlée.

Voilà, c’était du bio, un autre marché pour consommateurs lucides et sur le qui-vive !!

Entre l’immonde producteur fournisseur et le détaillant, il existe ainsi un atelier où des ouvriers sont employés à une tâche « bio » particulière : saupoudrer les légumes d’un peu de terre et ajouter 1 limace, 1 escargot ou 1 lombric, biodiversité moribonde qui garantit l’aspect bio !

C’est à cause de cette manipulation supplémentaire que c’est un peu plus cher ! Normal, faut pas se plaindre puisqu’on en a pour son argent ! T’as voulu du bio, t’en as !

Une enculade géante:"

le reste ici

dimanche, janvier 22 2012

DES OGMs DANS LE LOCALBIOBAG

<br />
Ce qui est déplorable dans l'attitude de ce gouvernement et des agriculteurs concernés, qui ne sont pas des agriculteurs mais des industriels, est l'absence total de scrupule.

Le probleme n'est pas tant les dangers pour l'environnement que le danger pour les autres cultures.
Le vrai problème est la contamination croisée et ils le savent tellement que leur seule réponse est législative, en abaissant les critères.
La nature, elle n'a que faire de ces critères!! les apiculteurs mourront avec leurs abeilles.

Pour un agriculteur bio qui préfère préserver la nature et surtout l'équilibre de son fonctionnement, la sentence sera immédiate, on le voit déjà avec les semences F1, dont le rendement est médiocre sans le recours aux engrais et autres pesticides. Contaminés par les ogm alentours, leur rendement tombera si ce n'est pas leur label qui sera opposé. La encore une seule voie sera possible, le monde de monsanto! voila le DANGER, irréparable!

"La politique européenne repose sur le principe que les acteurs non-OGM de l’industrie alimentaire doivent payer toutes les mesures nécessaires pour s’assurer que leurs productions restent sans OGM."


Evidemment les coûts sont colossaux, ces gens qui fabriquent les ogms et leurs complices, cupides, qui les exploitent le savent bien et n'auront plus qu'à récolter les champs laissés vacants par le dépôt de bilan des autres. C'est tellement immonde en soi, comme manière de penser que cela mériterait le moratoire.

quoi faire
comment se débarrasser de cette gangrène?

faut il sanctuariser la France pour ne pas recommencer les erreurs des années 50 qui ont marqué les débuts du déclin de l'agriculture française (je ne parle pas des industriels, qui ne pourraient se vanter de leurs succès si ils n'avaient été massivement subventionnés par les citoyens, sans même que ceux ci ne s'en rendent compte), mais au contraire s'engager dans la voie du renouveau en respectant les fondamentaux et les lois naturelles car elles, sont durables et infinies et ne sont pas des arnaques.

vendredi, janvier 20 2012

LOCALBIOBAG LIVRAISON DE VENDREDI 20 JANVIER

Localbiobag est un panier parisien 100% bio, 100% locavore.

Un nouveau lieu pour récupérer le LBB qui est aussi un herboriste /

et une nouvelle cliente qui fait des bentos, régalez vous! /

PANIER 16€

Pommes de terre "ditta", carottes 'nantaises', chou de milan, salade laitue, blettes, petits navets.

BagIllust2cropped_2_.jpg

mercredi, janvier 18 2012

BENTO LOCALBIOBAG

Je ne savais pas ce qu’était un bento et je suis ravi de l'apprendre de cette manière puisque voici nos pommes de terre Ditta, carottes et betteraves dans un petit ecrin gourmand.

bentos.jpg

merci Melanie

mardi, janvier 17 2012

LOCALBIOBAG LIVRAISON DE MARDI 17 JANVIER

Le gel nous a contrarié ce matin et nous avons du renoncer à cueillir ou nettoyer nos légumes, il faut décaler un peu la livraison, voire réduire la distribution. Les livraisons du LBB sur Paris doivent se faire l'après midi et s'adapter aux contraintes de circulation... départ de la ferme 13h dernier délai sinon gare aux embouteillages sur le perif!

le gel nous a obliger aussi à ramasser les dernières plantes gélives et dans le panier les derniers choux fleurs d'Ile de France cultivés en biodynamie.

PANIER 16€

Pommes de terre "ditta", carottes 'nantaises', chou fleur, salade laitue, blettes, topinambour.

Bienvenuealaferme.jpg

jeudi, janvier 12 2012

LOCALBIOBAG LIVRAISON DE VENDREDI 13 JANVIER

POUR RECEVOIR CE MAIL, ENVOYE CHAQUE SEMAINE, IL SUFFIT DE S'INSCRIRE

Mes excuses pour le retard, attention dernière commande ce soir! même tard.

Attention parfois le panier Belle Hortense en papier, peut craquer, il vaut mieux prévoir un petit sac en supplément lorsque vous venez prendre votre panier.

PANIER 16€

Pommes de terre "ditta", carottes 'nantaises', chou vert frisé, salade laitue, betteraves rouges crues, topinambour.

BagIllust2cropped_2_.jpg

dernière commande ce mercredi soir.

A LA CARTE (en complément de votre panier)

Betteraves rouges crues (kg) : 3,00€
Blettes (500g) : 2,50€
Carottes nantaises (botte) : 3,00€
Carottes 'blanches' (botte) : 3,00€
Chou 'red russian' (unité) : 2,50€
Chou blanc cabus : 3,00€
Chou rouge cabus : 3,00€
Chou frisé de milan : 3,00€
Cresson 'alenois' (250g) : 3,00€
Echalottes (250g) : 2,00€
Lentilles (500g) : 3,50€
Mache de cambrai (200g) : 3,50€
Noix : (500g) : 3,00€
Navet 'petits violets' (kg): 3.00€
Pommes de terre "ditta" : 2,00€
Poireaux 'bleu de solaise' : 3,00€
Radis roses (botte) : 3,00€
Radis noirs (unité) : 1,50€
Salade chicorée 'uranus' :1,50€
Salade chicorée scarole(800g) : 3,00€
Salade Frisée ou laitue : 2,00€
Topinambour (kg) : 3.50€

Fromages de chèvres frais (à la belle Hortense uniquement) : 2,00€

n'oubliez pas de commander avec le panier.il y a 4 types : frais, affiné, poivre, cendré.

5 lieux pour retirer un LBB (entre 17h et 20h).

Les adresses sont sur mon blog http://blog.appli-jardin.com

Librairie, cave, bar à vin : La belle Hortense (Marais, Paris 4),



Boulangerie bio : Fantasiiia (Alesia Paris 14).



Vente directe : conciergerie (Porte Champeret fermeture loge 18h, Paris 17).



Vente particulière : (résidence Voisembert).



Vente à domicile : chez moi (st martin du tertre 95).



Bar : Chez Cosette (Pyrénées, Paris 20).




L'agriculture biologique locale s'adapte aux aléas de la nature sans la détruire, c'est ce qui la rend meilleure.

Les légumes du LOCALBIOBAG sont ultra frais, géolocalisés, nutritivement au top.

Réservation et informations :

xavier@appli-jardin.com

06 07 77 57 02

LocalBioBag

• sur réservation : 16€

lundi, décembre 19 2011

LOCALBIOBAG EN VACANCES

Mes chers amis, c'est avec le plus grand regret que je vous annonce la mise au garage de mon biotraineau, une nouvelle fois et pour la dernière livraison du bio bag de noël, qui donc est compromise. Nous nous retrouvons si vous le souhaitez à partir du 5 janvier
Joyeuse fête.
pere_noel_2.jpg

vendredi, décembre 2 2011

LOCALBIOBAG LIVRAISON DE MARDI 6 DECEMBRE 2011

La prochaine livraison aura lieu Mardi 6 cette semaine. Pour tous renseignement envoyer moi un mail DSC_0013.jpg

dimanche, novembre 27 2011

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

code barre bio
Nos députés, toujours à la pointe de ce qu'il convient de faire, s’apprêtent, sous la pression des multinationales QUI NE CONNAISSENT PAS LA CRISE, à faire voter une nouvelle loi, pour que rien n'échappe aux contrôles des nouveaux propriétaires du monde.

Qui sont ces propriétaires de semences à qui la « contribution volontaire » sera reversée ? Depuis 1949, toute variété de semence mise sur le marché doit obligatoirement être inscrite sur le catalogue géré par l’Office communautaire des variétés végétales (OCVV), dont le siège est à Angers 2. Cet office accorde un droit de propriété intellectuelle, d’une durée de 25 à 30 ans, à « l’obtenteur », celui qui a sélectionné cette variété. Les principaux détenteurs de ces « certificats d’obtention végétale » 3 ne sont autres que les grandes multinationales semencières : Bayer, Limagrain, Monsanto, Pioneer, Vilmorin ou Syngenta. Tous réunis au sein de l’Union française des semenciers, qui aurait fortement appuyé le projet de loi.


Nous, qui avons tant de mal à trouver des semences NON TRAFIQUEES sur les fameux catalogues officiels, nous savons que les dites semences qui font l'objet de ces fameux brevets d'obtentions,appelées F1, produisent des plantes faibles, aux patrimoines génétiques dénaturés, et aux comportements en plein champ plus ou moins étranges... Sans le secours des produits chimiques 'engrais, pesticides etc.." elles poussent moins bien, elles provoquent des allergies (gluten pour le blé), elles n'ont pas bon gout !! Comme c'est bizarre?!!

UN ARTICLE A FINIR LA

lundi, novembre 21 2011

LOCALBIOBAG LIVRAISON DE MERCREDI 23 NOVEMBRE 2011

Je ne pourrais être disponible pour vous livrer le LOCALBIOBAG que mercredi cette semaine. Je tenterai de livrer tout le monde, merci de réserver le plus vite possible afin que j'organise au mieux ma "longue tournée..

PANIER 16€ Pommes de terre "ditta", carottes 'nantaises', poireaux 'bleu de solaize', potiron , salade laitue, betteraves rouges.
BagIllust2cropped_2_.jpg

dimanche, novembre 13 2011

CETTE SEMAINE

W.jpg

mardi, novembre 8 2011

LOCALBIOBAG MARDI 8 NOVEMBRE 2011

Choisir le LOCALBIOBAG c'est soutenir l'emploi agricole, respecter l'environnement et reconnaitre le vrai gout de la nature.

Attention il n'y aura pas de livraison le 11 novembre, pour les biobager's du vendredi, je propose le mercredi 9. merci de répondre a CE mail et bien préciser le lieu de dépôt.

PANIER 16€

Pommes de terre "ditta", carottes 'nantaises', poireaux 'bleu de solaize', chou 'romanesco, salade batavia, betteraves rouges.

Bienvenuealaferme.jpg

dimanche, novembre 6 2011

POURQUI TANT D'IGNORANCE

Le gène de référence de la variété transgénique présente des réactions croisées avec d’autres séquences de solanacées* et que « le système de référence proposé par le pétitionnaire n’est pas fiable » ; avec pour conséquences de sous-évaluer la présence d’OGM en cas de contamination ; la traçabilité ne peut être assurée de même que la coexistence, d’autant moins que le pétitionnaire n’a pas de plan de surveillance ! FNE interroge les autorités concernées : « Comment une autorisation a-t-elle pu être accordée dans ces conditions ? »
diafoirus.jpg

ASUIVRE

jeudi, novembre 3 2011

LOCALBIOBAG VENDREDI 4 NOVEMBRE 2011

Choisir le LOCALBIOBAG c'est soutenir l'emploi agricole, respecter l'environnement et reconnaitre le vrai gout de la nature.

Tiens, en parlant de gout, venez exercer vos papilles SAMEDI 5 NOVEMBRE, le Vin Vagabond nous accueille dans une ambiance : entre copain, pour une nouvelle façon de consommer.
DSC_0013.jpg

__ PANIER 16€__

Courges spaghetti (800g), pommes de terre "ditta" (kg), carottes yellow stone (kg), pommes cox (500g), chou-fleur (unité), poireaux (750g).

- page 2 de 16 -